Né en 1923 sur la commune de Rhode-Saint-Genèse, le Royal Waterloo Golf Club s'établit en 1961 à Ohain (commune de Lasne) sur le prestigieux parcours de la «Marache» (aussi appelé «A-B») et 2 parcours de 9 trous, les «C» et «D» dessinés par le célèbre architecte britannique Frédéric Hawtree.

Dans les années 80, le parcours «C» devient le «Bois-Héros» tandis que le parcours «D» est remodelé et complété par un parcours de 9 trous supplémentaires, le «E», pour donner le «Lion».
Entre 2003 et 2006, tous les greens et bunkers du mythique parcours de la «Marache» et du «Bois-Héros» sont redessinés par Martin Hawtree et construits suivant les normes USGA.

En 2008, le Clubhouse est agrandi et rénové.

En 2014 et 2015, c'est au tour du parcours du «Lion» d'être revisité par Martin Hawtree. 

Une constante recherche de l’excellence…

Création du club par un groupe d'hommes d'affaires Création du club par un groupe d'hommes d'affaires

1923 : Création du club par un petit groupe d’hommes d’affaires et autres professions libérales, dont certains, notamment le tailleur Georges Romdenne, avaient été refusés au Royal Golf Club de Belgique (appelé communément le Ravenstein). 
On peut considérer ce dernier et l’avocat Rodolphe W. Seeldrayers, comme les chevilles ouvrières du nouveau club, soutenus par le Comte Joseph d’Oultremont, Paul Loicq et Sidney Mills. Le golf fut  créé sur la commune de Rhode St Genèse, sur des terres sous-louées au fermier César Blaret, lui-même étant locataire du terrain entier appartenant au politicien Albert Marteaux.
Un bail emphytéotique de 37 ans fut conclu, qui devait donc se terminer le 31 décembre 1960. 
Le parcours, initialement de 9 trous, fut porté en 1925 à 18 trous (5600 mètres). Il semble que le dessin original ait été réalisé par le pro du club Charles Warren, mais qu’il fut signé par le célèbre architecte Harry Colt. Le petit parcours de 9 trous subsista néanmoins.

 

Le club house - 1928 Le club house - 1928

1928 : le club-house installé provisoirement dans le coin sud-ouest de la ferme Blaret voisine, fut transféré cette année-là dans une magnifique construction de style anglo-normand.

 

Walter Hagen et Henri Cotton Walter Hagen et Henri Cotton

1933 : le club a dix ans et organise un grand match exhibition entre l’Américain Walter Hagen (11 victoires en Majeurs) et l’Anglais Henry Cotton. Ce dernier venait d’être engagé comme head pro par le club de Waterloo pour un contrat de deux ans renouvelable. 

Henri Cotton Henri Cotton

1934 : Henry Cotton remporte son premier British Open au Royal St George (il en remportera trois) et cela aura évidemment un impact très positif sur la renommée du club qui verra les arrivées de nouveaux membres grimper en flèche. Il y restera quatre ans et son départ fin 1936 -pour le club d’Aldridge en Angleterre- sera fêté en grandes pompes par le club.

Flory Van Donck, Head Pro (à gauche) Flory Van Donck, Head Pro (à gauche)

1949 : Flory Van Donck, nouveau head-pro accueilli par le Président du club Rodolphe Seeldrayers qui restera onze ans avant de partir pour le Ravenstein (Royal Golf Club de Belgique).

Le Club de Waterloo a toujours brillé en Championnat de Belgique Interclubs : par exemple en 1935 ou en 1948.

Equipe Messieurs Equipe Messieurs
Equipe Dames Equipe Dames
Carte de score Carte de score

1957 : le Waterloo Golf Club devient Royal car entré dans sa 35è année (actuellement il faut 50 ans d’existence pour le devenir).

1959 : Le RWGC se voit refuser la reconduction de son bail par la propriétaire Madame veuve Renée Marteaux, qui a des ambitions immobilières pour ses terres.
Mais aussi, selon les récits des anciens, parce qu’elle n’avait pas été reconnue comme propriétaire des lieux par certain membre du comité.
Quoiqu’il en soit, le club doit déménager et c’est le nouveau président André Mussche qui propose un beau terrain agricole de 140 Ha sis sur la commune d’Ohain et appartenant à la famille Solvay, via sa société immobilière Imbra. L’affaire est conclue et le club inaugure ses nouvelles installations sur la commune d’Ohain en 1961.
Deux parcours sont dessinés par l’architecte britannique Frederic Hawtree, un par 73 d’un peu plus de 6000 mètres dénommé A-B, et un parcours de 9 trous appelé C qui se verra complété par un second 9 trous en 1963, devenant le parcours C-D.

 

Figures célèbres : le RWGC a connu en son sein plusieurs figures notables sur le plan national ou international. Freddy Rodesch (83 ans aujourd’hui), fut sans aucun doute le joueur le plus célèbre de l’histoire du club. Vainqueur de 10 Omniums, 5 titres de Champion de Belgique, de plusieurs Internationaux Amateurs et 5 fois membre de l’équipe continentale contre le Royaume-Uni (entre autres titres), il domina le golf belge pendant plus d’une décennie partageant les victoires avec l’autre grand joueur belge de l’époque, Jacky Moerman.
Un des exploits de Freddy fut de remporter l’Omnium 1975 en battant les professionnels, jouant deux fois 69 durant la même journée du dimanche sur le parcours de la Marache ! Il est bien sûr membre d’honneur de notre club.

Freddy Rodesch Freddy Rodesch
Freddy Rodesch Freddy Rodesch
Line Sirtaine Line Sirtaine

Line Sirtaine
Parmi les Dames, on ne pourra oublier Line Sirtaine et son swing élégant, qui débuta en 1925 et brilla tant de fois chez nous comme à l’étranger.
Plus récemment, on notera la carrière longue et brillante d’Isabelle Declercq (senior et encore handicap 1,5 actuellement !) et l’ascension météorique de Laura Gonzalez-Escallon passée pro après une riche carrière d’amateur nationale et internationale.
 

A noter aussi la famille Blaret : Pol Blaret détenait le record du parcours à Rhode St Genèse en 67, quand son fils Marc l’égala lors du dernier concours organisé au club avant son déménagement, le 3 juillet 1960. Marc allait devenir capitaine et membre d’honneur du club.

Le Président André Mussche Le Président André Mussche

Le Président André Mussche (président dix-huit ans d’affilée de ’61 à ‘79) fut aussi une grande figure du club, se dépensant sans compter (au propre comme au figuré !) pour la gestion et l'avenir du club.

Donald Swaelens Donald Swaelens

1975 : Le head pro du club, le désormais célèbre Donald Swaelens, décède du cancer à 39 ans. Il venait d’être invité à participer au Masters à Augusta.
C’est une perte immense pour le club et le golf belge. Il faisait partie de la « dynastie Swaelens », des habitants de la commune de Rhode St Genèse, anciens caddies devenus pros du club (Jules puis son fils Donald, Henri et Joseph frères de Jules). Ce dernier officia par la suite à Latem (golf des Buttes Blanches) et le fils d’Henri, Freddy, à Ostende.

1976 : une compétition professionnelle sur invitation (8 joueurs - 54 trous medal play) est organisée à la mémoire de Donald Swaelens. Elle permettra de renouer avec les grands tournois professionnels en Belgique puisque l’Open de Belgique n’avait plus été organisé depuis 1958 ! Cette compétition aura lieu trois fois d’affilée selon cette formule puis encore deux fois sous une autre formule de match-exhibition. Elle permettra aux membres de découvrir de grands joueurs comme Severiano Ballesteros, Gary Player, Billy Casper, Nick Faldo ou Bernhard Langer entre autres.

 

Nick Faldo Nick Faldo
Gavin Levenson Gavin Levenson

1979 : l’Open de Belgique renaît au golf de Waterloo ! C’est le Sud-Africain Gavin Levenson qui l’emporte. Cet Open sera organisé trois fois encore au RWGC, de 1987 à 1989.

1980 : le projet d’un nouveau « grand » parcours est adopté ! C’est le parcours Le Lion, un par 72 de plus de 6000 mètres. On en profite pour baptiser le parcours original « La Marache ». Le nouveau parcours est composé de trous de l’ancien « petit » parcours C-D et de nouveaux trous dessinés par l’architecte belge Paul Rolin qui a été préféré à l’Italien Mancinelli. Les greens de ce parcours ainsi que certains fairways furent remaniés plusieurs fois depuis lors et c’est le fils de l’architecte de la Marache, Martin Hawtree, qui leur donna récemment leur configuration définitive.

 

1985 : premier Open de Belgique féminin en Belgique organisé sur la Marache. C’est le Ladies Godiva Open, remporté par la Britannique Laura Davies qui va se créer le plus beau palmarès féminin professionnel.

Laura Davies Laura Davies
Championnat de Belgique Interclubs Messieurs 1 Championnat de Belgique Interclubs Messieurs 1

1985 : Le RWGC remporte encore une fois le Championnat de Belgique Interclubs Messieurs 1 sous la houlette du Capitaine Pierre Van Doornick.


 

Green du trou n°5 de la Marache Green du trou n°5 de la Marache

2004/2006 : Sous le capitanat de Philippe Relecom, le parcours emblématique de la Marache, voit ses greens et ses bunkers complètement renouvelés selon des techniques modernes. Les greens du parcours du Bois-Héros avait déjà été refaits pour servir de test. C’est un virage stratégique important car il permet au club de se positionner comme un grand club disposant de parcours répondant aux normes internationales.

Nicolas Colsaerts Nicolas Colsaerts

2012 : Nicolas Colsaerts, membre du RWGC, devient le premier joueur belge sélectionné en Ryder Cup. Le Club accueille cette sélection prestigieuse en le nommant « membre d’honneur ».

2018 :  Le RWGC remporte les Interclubs Messieurs 1 pour la 28è fois, un record en Belgique.

2020 : Le Club compte maintenant 1920 membres. La qualité de ses parcours et de ses installations en font un des clubs les plus prestigieux d’Europe.